DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un Collège des cardinaux moins européen et plus universel


monde

Un Collège des cardinaux moins européen et plus universel

Qu'est-ce que le Collège des cardinaux

Les cardinaux sont de hauts dignitaires de l‘Église, essentiellement des évêques, chargés d’assister le Pape et de participer étroitement au travail de la curie romaine. Ils sont nommés à vie par le Saint-Père. Leur nombre a considérablement évolué au fil des siècles, passant d’une dizaine à plus de 200 aujourd’hui. Ils forment le Collège des cardinaux – ou Sacré Collège – qui se réunit régulièrement lors d’assemblées consultatives ou ‘‘consistoires’‘ à la demande du Pape. À la mort du souverain pontife, ou lors de sa démission, les cardinaux ont pour mission de désigner son successeur. Seuls ceux âgés de moins de 80 ans sont autorisés à se prononcer. On parle alors de ‘‘cardinaux électeurs’‘, dont le nombre avait été limité à 120 par le pape Paul VI. Réparti en trois ordres, diaconal, presbytéral et épiscopal, le Collège des cardinaux est présidé par son ‘‘doyen’‘.

Vers un collège cardinalice plus universel

Quinze nouveaux cardinaux électeurs, issus de quatorze pays différents, seront officiellement créés lors du prochain consistoire. Parmi les ‘‘nouveaux entrants’‘, un seul est issu de la curie romaine, l’ancien ‘‘ministre des Affaires étrangères’‘ du Vatican, le Français Mgr Mamberti. Les autres viennent des églises du monde entier : Europe (4), Asie (3), Amérique latine (3), Afrique (2), Océanie (2), mais aucun d’Amérique du Nord. Le choix d’une majorité de cardinaux non-européens montre la volonté du pape François d’universaliser l‘Église et d‘élargir sa représentation aux pays du sud, où vivent la majorité des catholiques. Sont concernés par ces désignations : l’Ethiopie, le Viêtnam, le Mexique, l’Uruguay, Panama, ainsi que des pays qui n’avaient encore jamais été représentés au Sacré Collège comme le Cap-Vert, les Iles Tonga et la Birmanie.
En outre, le Pape distinguera cinq cardinaux non-électeurs, de plus de 80 ans afin de les récompenser pour leur engagement.

L'Europe moins représentée

Le 14 février, le collège cardinalice comptera 228 membres, dont 125 cardinaux électeurs. Avec ces nouvelles nominations, les cardinaux européens ne seront plus majoritaires au sein du Sacré Collège. En 2013, lors du conclave pour l‘élection du pape François, ils représentaient 52 % de l’ensemble des cardinaux, alors que l’Europe abrite 24 % de la population catholique mondiale. Leur part dans le nouveau Sacré Collège descendra à 46 %. Malgré cette évolution, les cardinaux européens de moins de 80 ans, qui seront chargés de désigner le successeur du pape François, restent surreprésentés par rapport à leurs confrères latino-américains et asiatiques.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Roger Hanin est de retour à Alger, sa ville natale...pour l'éternité