DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Barack Obama appelle à lutter contre les "fausses promesses" de l'extrémisme


Etats-Unis

Barack Obama appelle à lutter contre les "fausses promesses" de l'extrémisme

Au deuxième jour d’un sommet international qui intervient après les attentats de Paris et Copenhague, le président américain a également estimé qu’il fallait discréditer les “idéologies haineuses” en déjouant la propagande des groupes terroristes qui ciblent particulièrement les jeunes musulmans sur internet.

“Les responsables musulmans doivent en faire plus pour discréditer l’idée que nos pays auraient en tête de détruire l’islam. Nous ne sommes pas en guerre avec l’islam, nous sommes en guerre avec des gens qui ont perverti l’islam”. Les dirigeants d’organisations comme celle de l’Etat islamique (EI) “ne sont pas des leaders religieux, ce sont des terroristes” et ils ne parlent “évidemment pas au nom d’un milliard de musulmans”.

Sa sous-secrétaire d’Etat, Sarah Sewall a affirmé pour sa part “nous pouvons faire militairement ce que nous voulons contre la menace actuelle mais si nous échouons à protéger les générations futures alors nous ne pourrons pas empêcher l’extension de cette menace et nous courrons toujours derrière”.

Le chef de la Maison Blanche a également insisté sur le rôle de l‘école alors que 150  jeunes Américains ont tenté de se rendre en Syrie pour rejoindre les rangs de groupes djihadistes selon des responsables du renseignement auditionnés cette semaine par le Congrès.

“L’administration Obama martèle que le combat va bien au-delà de la menace immédiate de l’Organisation Etat Islamique. Il s’agit de discréditer les voix de la haine et de l’extrémisme à travers certaines organisations dans certaines villes ou collectivités. Une tâche qui incombe aussi à la société civile et qui durera certainement plus longtemps que tous les gouvernements représentés ici au sommet”, selon notre correspondant à Washington, Stefan Grobe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Argentine : marée humaine en mémoire du procureur Nisman