DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Méditerranée : l'opération européenne de surveillance Triton prolongée


Le bureau de Bruxelles

Méditerranée : l'opération européenne de surveillance Triton prolongée

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Tous dans le même bateau. L’Europe poursuit son engagement aux côtés de l’Italie en prolongeant jusqu‘à la fin de l’année l’opération Triton de surveillance en Méditerranée. Objectif : aider Rome à gérer les milliers de migrants et de demandeurs d’asile qui débarquent sur son sol. L’Italie recevra également un fonds d’urgence de près de 14 millions d’euros. “L’Italie n’est pas seule, l’Europe est à ses côtés dit Dimitris Avramopoulos, le commissaire aux Affaires intérieures. L’Europe est là avec ses soutiens politiques, avec ses initiatives et ses financements.”

Mais le bateau prend l’eau s’alarme Amnesty International qui fustige la faiblesse des ressources allouées par Bruxelles aux opérations de recherche et de sauvetage. “De très nombreux réfugiés et migrants continueront à mourir en mer si le vide laissé par l’opération italienne Mare Nostrum n’est pas comblé” souligne l’ONG. Triton coûte 3 millions d’euros par mois, un tiers de Mare Nostrum. L’opération italienne avait été lancée en urgence en octobre 2013 après deux naufrages ayant fait plus de 400 morts près de l’île de Lampedusa et de Malte.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Berlin rejette la demande grecque, Eurogroupe décisif vendredi