DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Deux anciens ministres britanniques piégés par une caméra cachée


Royaume-Uni

Deux anciens ministres britanniques piégés par une caméra cachée

Une affaire embarassante en Grande-Bretagne à moins de trois mois des législatives. Dans une vidéo filmée en caméra cachée, les anciens ministres des Affaires étrangères Jack Straw et Malcolm Rifkind se disent prêts à jouer de leur influence pour aider une entreprise chinoise, en échange d’une rémunération. Les députés ont en fait été piégés par des journalistes. Tous deux nient fermement avoir eu un comportement inapproprié. Le Parlement autorise en effet les députés à avoir des activités professionnelles privées, à condition de les déclarer.

‘‘Je suis en colère qu’on puisse laisse entendre que c’est incorrect, en tant que membre du Parlement, de conseiller une entreprise qui envisage de réaliser des investissements importants en Grande-Bretagne’‘, explique Malcolm Rifkind.

De son côté, le travailliste Jack Straw assure qu’il aurait commencé à collaborer avec cette entreprise une fois son mandat de député terminé : “ Cette réunion, que je croyais privée, était similaire à quatre ou cinq autres approches dont j’ai fait l’objet. Cela ne concerne pas ce que je fais maintenant, mais ce que je ferai quand je ne serai plus membre du Parlement.’‘

Cette enquête a été réalisée conjointement par le Daily Telegraph et la chaîne de télévision Channel 4, qui devait diffuser la vidéo dans la soirée.

Conséquence immédiate de cette caméra cachée, Jack Straw a quitté de lui-même le groupe travailliste. Quant à Malcolm Rifkind, il a été exclu du groupe parlementaire conservateur en attendant la tenue d’une commission disciplinaire du parti.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La force africaine contre Boko Haram passe à la vitesse supérieure