DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Grecs privés de football jusqu'à nouvel ordre


Sport

Les Grecs privés de football jusqu'à nouvel ordre

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Un derby entre le Panathinaïkos et l’Olympiakos émaillé de violences, notamment d’un envahissement du terrain. Les présidents des deux clubs grecs, qui, deux jours plus tard, s’insultent et en viennent quasiment aux mains. Trop, c’est trop. Le gouvernement grec a donc décidé de suspendre jusqu‘à nouvel ordre le championnat de première division.

“Avec tout ce qui s’est passé pendant le match, c’est un miracle qu’il n’y ait pas eu de mort, a commenté le vice-ministre des Sports. Et puis tout ce qui s’est passé pendant la réunion des instances dirigeantes… Le climat est délétère.”

Le championnat est donc suspendu au moins ce week-end. Le gouvernement, qui souhaite légiférer pour lutter contre ce type de débordements, réévaluera la situation mercredi prochain.

Ioannis Karagiorgas, euronews :
“Le stade de foot grec, lieu de sport et de divertissement devenu ces dernières années une arène de violences et d’affrontements. Le manque de fiabilité et l’impunité ont conduit le football grec au niveau zéro. Les autorités doivent désormais prendre des décisions difficiles.”

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Mondial 2022 : pas de compensations financières pour les clubs