DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : l'ONU condamne l'utilisation du chlore comme arme, mais n'accuse personne

À l’exception du Venezuela qui s’est abstenu, tous les membres du Conseil de Sécurité ont adopté une résolution condamnant l’utilisation du gaz de

Vous lisez:

Syrie : l'ONU condamne l'utilisation du chlore comme arme, mais n'accuse personne

Taille du texte Aa Aa

À l’exception du Venezuela qui s’est abstenu, tous les membres du Conseil de Sécurité ont adopté une résolution condamnant l’utilisation du gaz de chlore dans le conflit syrien. Le texte de la résolution évite de désigner les coupables, mais l’ambassadeur des Etats-Unis aux Nations Unies, Samantha Power, a clairement accusé Damas. “Malgré avoir signé la convention sur l’interdiction des armes chimiques, le régime de Assad a, une fois de plus, montré sa brutalité et transformé du chlore en arme chimique barbare contre le peuple syrien” a-t-elle dit. L’ambassadeur de Syrie aux Nations Unies, Bashar Ja’Afari, a réagi aux accusations américaines pour les démentir.” C’est un terrible mensonge d’accuser le gouvernement d’un acte aussi horrible, atroce et condamnable, comme l’utilisation d’armes chimiques et du gaz de chlore” a-t-il répondu. La Syrie est accusée d’avoir utilisé des armes chimiques, le 21 août 2013, contre des populations civiles, dans les faubourgs de Damas. La Syrie s’est ensuite engagée à détruire son arsenal chimique et dément être responsable des attaques au chlore qui ont eu lieu, début 2014, dans le nord du pays.