DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce menace de saisir des biens allemands en compensation de crimes nazis

Le ministre grec de la Justice s’est dit prêt, hier, à appliquer une décision prise par la Cour suprême il y a 15 ans, et qui prévoit le versement de

Vous lisez:

La Grèce menace de saisir des biens allemands en compensation de crimes nazis

Taille du texte Aa Aa

Le ministre grec de la Justice s’est dit prêt, hier, à appliquer une décision prise par la Cour suprême il y a 15 ans, et qui prévoit le versement de plus de 28 millions d’euros aux proches des victimes du massacre du village de Distomo durant la Seconde Guerre mondiale.

Berlin a aussitôt réagi. “Nous devrions nous concentrer sur les thèmes actuels et sur l’avenir, dont nous espérons qu’il sera bon”, insiste Steffen Seibert.

L’affaire ressurgit alors que Berlin se montre intransigeant sur l’austérité dont doit faire preuve la Grèce pour sortir de la crise. Mais cela n’a pas d’importance pour Stelios Perrakis, professeur grec de droit international. Selon lui, “si l’on admet que l’Allemagne d’aujourd’hui est responsable du passé, et ce en raison de la continuation de l‘État qui existe toujours, alors l’Allemagne doit faire acte de réparation”.

En juin 1944, 218 habitants du village de Distomo sont massacrés. Les proches de ces victimes réclament un dédommagement, mais ce ne sont pas les seuls en Grèce. De son côté, l’Allemagne considère que la question a été réglée par un accord bilatéral en 1960.