DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Maroc: report des discussions inter-libyennes


Libye

Maroc: report des discussions inter-libyennes

Les négociations pour une sortie de crise de la Libye reprendront jeudi prochain au Maroc.
L’annonce a été faite ce vendredi par l‘émissaire de l’ONU, Bernardino Leon, qui tente d’arracher un accord entre les parties rivales en vue de la formation d’un gouvernement d’unité nationale.

A ce jour, la Libye compte deux parlements, l’un installé à Tobrouk, dans l’est du pays, reconnu par la communauté internationale, et l’autre à Tripoli mais sans légitimité internationale.

Les tentatives de dialogue engagées jusque-là par l‘émissaire de l’ONU n’ont pas abouti.

En fait, depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, le pays est plongé dans le chaos.
La lutte pour le pouvoir se traduit toujours par des combats entre les milices rivales.

Ce vendredi, des responsables européens se sont dits prêts à dépêcher une mission civile ou militaire en Libye si un gouvernement d’unité nationale est formé.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Statut des Républiques ukrainiennes : l'ultimatum des séparatistes à Kiev