DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Vanuatu craint une pénurie alimentaire après le passage de Pam

Reconstruire ce qui a été détruit par le cyclone Pam prendra du temps au Vanuatu. A Port-Vila, la capitale, les habitants ont commencé à retirer des

Vous lisez:

Le Vanuatu craint une pénurie alimentaire après le passage de Pam

Taille du texte Aa Aa

Reconstruire ce qui a été détruit par le cyclone Pam prendra du temps au Vanuatu. A Port-Vila, la capitale, les habitants ont commencé à retirer des débris et à dégager les arbres déracinés. On estime que les trois-quarts des maisons de Port-Vila ont été détruites ou gravement endommagées par les vents violents de Pam et des vagues de plus de huit mètres de haut selon des témoins.

“Nous ne savions pas quoi faire, racontait ce mardi cette résidente de l‘île de Tanna, dans le sud de l’archipel. Nous avons pris des matelas et les avons posés contre la fenêtre”

Selon les autorités, la pénurie alimentaire menace les survivants. Des associations humanitaires s’activent, mais les moyens manquent pour distribuer de l’aide dans les îles les plus reculées.

“La priorité pour le moment, c’est avoir de l’eau propre, l’aide alimentaire, des abris temporaires. Ce sont des éléments vitaux qu’il faut obtenir et distribué rapidement, a souligné en substance Alex Snary de l’ONG World Vision.

D’après l’UNICEF, la catastrophe pourrait affecter jusqu‘à 60 000 enfants, qui sont particulièrement vulnérables dans ce pays pauvre où le taux de malnutrition est élevé.

Les Nations unis ont revu ce mardi le bilan des victimes à la baisse. Il est de onze morts au lieu de 24. Mais les autorités s’attendent à ce qu’il s’alourdisse à nouveau une fois que toutes les îles auront pu être jointes.