DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Benjamin Netanyahu a triomphé de ses adversaires et des sondages


Israël

Benjamin Netanyahu a triomphé de ses adversaires et des sondages

Déjouant les pronostics, le Likoud a remporté les élections législatives anticipées et Bibi, comme le nomme ses sympathisants, est en mesure de former une quatrième fois le gouvernement d’Israël.

Il compte se mettre au travail, une fois les résultats officiels proclamés et dès que le président Reuven Rivlin l’aura appelé à le faire. Il souhaite achever la formation du gouvernement dans un délai de deux à trois semaines.

Les citoyens d’Israël attendent de nous que nous formions rapidement un gouvernement responsable qui travaillera pour eux, et c’est ce que nous ferons.”

Netanyahu a revendiqué la victoire dès hier soir. Au final, il obtiendrait 23,26 % des suffrages (29 sièges), contre 18,73 % (24 sièges) pour l’Union sioniste d’Isaac Herzog et Tzipi Livni.

Le chef des travaillistes, Herzog a reconnu la victoire de Netanyahu ce matin :

J’ai parlé au Premier ministre Benjamin Netanyahu et je l’ai félicité, j’aimerais dire quelque chose au peuple israélien, les défis restent les mêmes, les problèmes aussi, rien n’a changé. Tzipi Livni et moi-même allons continuer à diriger l’Union sionniste avec force et détermination, nous restons une alternative.”

Quelles alliances pour le Likoud ?

L’une des grandes questions est quelle alliance Netanyahu bâtira : une coalition très à droite risque de compliquer encore les relations tendues avec une bonne partie de la communauté internationale.

Netanyahu a déjà pris contact avec le Foyer juif, un parti nationaliste religieux crédité de 8 sièges, ainsi qu’avec les partis ultra-orthdoxes Shass et Liste unifiée de la Torah (7 sièges chacun) pour constituer une majorité.

Toujours selon le Likoud, il a aussi contacté Israël Beiteinou, le parti nationaliste du ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman (6 sièges).

Et il se serait également entretenu avec un autre allié potentiel, Moshé Kahlon, un ancien du Likoud à la tête d’un nouveau parti disant avoir une vocation sociale (10 sièges).

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Scènes de chaos dans le quartier de la nouvelle BCE