DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet de l'UE : accord sur les sanctions contre la Russie et sur l'Union de l'énergie

Sanctions contre la Russie, union de l'énergie, Grèce... Les dirigeants des Vingt-Huit ont eu droit à un menu copieux lors de la première journée du sommet européen.

Vous lisez:

Sommet de l'UE : accord sur les sanctions contre la Russie et sur l'Union de l'énergie

Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne maintient la pression sur la Russie. Réunis en sommet à Bruxelles, les Vingt-Huit ont convenu de lier la durée des sanctions contre Moscou à la mise en œuvre complète des accords de paix sur l’Ukraine. Autrement dit, ces sanctions, qui doivent expirer en juillet, seront prolongées si la situation sur le terrain se détériore.

Point of view

Nous devons mettre un terme à la dépendance totale des pays tiers en matière d'approvisionnement énergétique.

Par ailleurs, les dirigeants européens ont approuvé la création d’une Union de l‘énergie. Une nécessité, selon eux, pour réduire la dépendance énergétique. “L’Union de l‘énergie est une nécessité parce que les dépenses énergétiques s‘élèvent à 400 milliards d’euros par an, ce qui fait plus qu’un milliard par jour. Il est évident que nous devons mettre un terme à la dépendance totale des pays tiers en matière de l’approvisionnement énergétique”, a insisté le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

Quant à la question grecque, qui n‘était pas prévue au programme, elle a finalement été abordée lors d’un mini-sommet, qui a irrité plusieurs pays de la zone euro, comme l’explique notre correspondante à Bruxelles Isabel Marques da Silva : “La réunion sur la Grèce s’est tenue en marge du sommet européen avec sept acteurs seulement. Destiné à faire un point sur la situation, ce mini-sommet a écarté plusieurs pays qui pourraient être durement touchés en cas de sortie de la Grèce de la zone euro.’‘