DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ebola : 10 200 morts en un an, MSF critique l'OMS


monde

Ebola : 10 200 morts en un an, MSF critique l'OMS

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Un an est passé depuis que le virus Ebola a fait son apparition en Guinée, puis en Sierra Leone et au Liberia. Et en un an, il a tué plus de 10 200 personnes et environ 24 000 ont été infectées.

Aujourd’hui, l‘épidémie est loin d‘être terminée. La Sierra Leone a ordonné le confinement de toute sa population du 27 au 29 mars prochain.

Charles Mambu, dirige un groupement d’associations militant pour l’accès à la santé pour tous en Sierra Leone, “Health for All Coalition” :

Quand Ebola est apparu en Sierra Leone, en Guinée, au Liberia, les gouvernements et les citoyens n‘étaient pas préparés à cela, nous n’avions pas les ressources, le personnel, sur tous les docteurs que nous avions, un seul avait été formé à affronter une maladie virale.”

La Guinée avec 4 283 morts et la Sierra Leone avec 3 702 morts sont les deux pays les plus affectés par l‘épidémie.

Les Nations unies ont mobilisé 600 millions de dollars de fonds pour aider les pays touchés. La Mission des Nations Unies pour l’action d’urgence contre Ebola (MINUAUCE) a été créée.

Mais la réponse a été tardive et dispersée.

L’Organisation mondiale de la santé est pointée du doigt par un rapport de l’ONG Médecins sans frontière.

Christopher Stokes, directeur général de MSF :

C‘était clairement une épidémie internationale. Et c’est vraiment une honte que l’OMS et la communauté internationale se soient réveillées quand des occidentaux ont été infectés“.

Ce n’est que le 8 août que l’OMS a décrété une “urgence de santé publique mondiale” et demandé une “réponse internationale coordonnée”. “A ce moment-là, plus d’un millier de personnes étaient déjà mortes” selon MSF qui accuse l’OMS d’avoir ignoré ses appels à l’aide.

L’explosion du nombre de cas et leur dispersion géographique l‘été dernier a débordé les pays touchés et les ONG.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Andalousie est-elle le miroir économique et politique de l'Espagne en 2015 ?