DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crash de l'A320 : les familles unies dans la douleur


France

Crash de l'A320 : les familles unies dans la douleur

Les familles des victimes du crash de l’A320 se sont rendues jeudi après-midi près de la zone de la catastrophe. Elles avaient été informées, quelques heures plus tôt, des circonstances du drame. Un choc supplémentaire pour ces familles, près de 300 personnes, qui ont voyagé dans des autocars de l’aéroport de Marseille jusqu’au Vernet et Seyne-les-Alpes, deux villages situés à une dizaine de kilomètres à vol d’oiseau de l’endroit où leurs proches ont péri. Des équipes de la Croix-Rouge et des psychologues étaient présents pour les accueillir. Les proches des membres de l‘équipage étaient séparés des autres familles.

Après avoir assisté à des cérémonies dans les chapelles ardentes, les familles se sont recueillies devant des drapeaux allemand, espagnol ou encore américain brandis par les gendarmes devant la montagne. Certaines familles devaient passer la nuit sur place ou à Marseille. Mais la plupart avaient prévu de rentrer chez elles.

De notre correspondante, Laurence Alexandrowicz : “Cette journée a sans doute été l’une des plus difficiles pour les familles puisqu’elles se sont rendues ici, tout près de cette montagne, où la vie de leurs proches s’est brutalement arrêtée. Une journée marquée aussi par cette annonce, le co-pilote qui aurait délibérément fait chuter l’avion.‘’

Un reportage de Laurence Alexandrowicz.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Attentat contre le Bardo : la Tunisie publie une vidéo des forces spéciales