DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les insolites


monde

Les insolites

Italie : le premier Chianti végétalien est arrivé

En Toscane, la maison Casabianca près de Sienne vient de mettre au point le premier Chianti certifié végétalien. Un vin sans aucune origine animale du champ à la cave, en passant par l‘étiquette ou la colle. La récolte 2014, certifiée “végétalien”, couvre toute la gamme de Chianti Colli Senesi, constituée de deux blancs, un rosé et deux rouges. Une production d’environ 400 000 bouteilles par an.


Gaza : des lionceaux pour jouets

A Rafah, un père de famille palestinien a ramené chez lui deux lionceaux, pour qu’ils jouent avec ses six enfants. Les voisins s’inquiètent du danger qu’ils constitueront: quand ils seront adultes.


Iran : le Muppet show local, série culte

C’est l’un des programmes télévisés les plus populaires en Iran. “Le bonnet rouge et son cousin”, sorte de Muppet show, passionne petits et grands. Ce programme créé en 1992, est multidiffusé pendant les vacances scolaires et les fêtes du nouvel an en Iran.


Allemagne : une limonade homophobe ?

A Stuttgart, un fabricant de limonade s’est attiré les foudres de la communauté gay en refusant de livrer sa boisson à un bar fréquenté par des homosexuels. Motif : ils ne sont pas son coeur de cible. Du coup, l‘établissement a mené une campagne sur Facebook avec ce slogan : “Saviez-vous qu’il existait une bière seulement pour les hétérosexuels ?”


Grande-Bretagne : coup de tonnerre à la BBC

Jeremy Clarkson ne présentera plus la célèbre émission automobile Top Gear. La BBC a décidé de ne pas renouveller son contrat qui s’achève en mars. En cause : il a agressé l’un des producteurs de l‘émission. Ton irrévérencieux, réputation sulfureuse, l’animateur de 54 ans est connu pour ses sorties “cash” et parfois racistes. Il a reçu une énorme vague de soutien. Le Premier ministre David Cameron en personne demande sa réintégration.


Turquie : 11 mois de prison pour des dessins

Il ne fait pas bon se moquer du président Erdoğan. En Turquie, deux dessinateurs du journal satirique turc Penguen ont été condamnés à 11 mois de prison chacun par un tribunal d’Istanbul pour insulte au président islamo-conservateur.
Bahadir Baruter et Özer Aydogan ont vu leur peine commuée en une amende de 7.000 livres (2 500 euros) chacun par les juges. La justice réclamait une peine d’emprisonnement de deux ans pour les dessinateurs qui ne sont pas les premiers à avoir été condamnés à une peine de prison par la justice turque pour avoir dessiné d’une manière jugée “offensante” l’homme fort de Turquie.

Sources :

index.hu

hurriyetdailynews.com

newsaliraq.com

ansa.it

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Intervision : quand l'Est aussi avait son concours de chanson