DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cinquième jour de frappes saoudiennes sur le Yémen, au main des milices chiites

Les raids aériens menés par l’Arabie Saoudite sur le Yémen continuaient tôt ce matin. Au cinquième jour de cette offensive visant à débarrasser le

Vous lisez:

Cinquième jour de frappes saoudiennes sur le Yémen, au main des milices chiites

Taille du texte Aa Aa

Les raids aériens menés par l’Arabie Saoudite sur le Yémen continuaient tôt ce matin. Au cinquième jour de cette offensive visant à débarrasser le pays des milices chiites qui en ont pris le contrôle, Sanaa a été cette nuit et pendant plusieurs heures la cible de nouvelles frappes aériennes.

Les habitants de la villes rapportent que les raids ont visé principalement le quartier diplomatique.

L’Arabie Saoudite s’en tient pour l’instant à des frappes aériennes mais n’exclut pas d’envoyer des troupes terrestres.

L’ambassadeur saoudien aux Etats-Unis était l’invité de Face the Nation, hier soir sur CBS :

“Nous n’avons pas eu le choix, déclare Adel Al-Jubeir. Nous avons tout fait pour éviter ça. Les Yéménites ont tout fait pour éviter cela. Des accords ont été passés, 67 en tout pour être précis, mais chacun d’entre eux a été renié par les Houthis. Ils ont continué à avancer dans le pays et quand ils ont été sur le point de prendre Aden et le président, nous avons du intervenir”.

Ce weekend des combats au sol ont opposé les forces loyales au président Abd Rabbou Mansour Hadi aux combattants chiites Houthis à Aden, le grand port du sud du pays, stratégique, et encore sous contrôle des autorités légitimes.