DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

A Téhéran, on continue de célébrer le compromis sur le nucléaire


Iran

A Téhéran, on continue de célébrer le compromis sur le nucléaire

Les Iraniens ont fêté dans les rues pour le deuxième jour d’affilée le compromis obtenu jeudi à Lausanne sur leur programme nucléaire. Ils se réjouissent de la reconnaissance du droit de l’Iran à enrichir de l’uranium sur son sol, et attendent désormais avec impatience la levée des sanctions internationales.

Symboliquement, c’est aussi la fin de l’isolement de l’Iran sur la scène diplomatique internationale. Mais la conclusion d’un accord final risque de prendre plus de temps.

Aux Etats-Unis, les élus républicains au Congrès vont tout faire pour court-circuiter les négociations.

“Nous avons clairement fait connaître notre position. La levée des sanctions doit être progressive. Vous nous avez certainement vu expliquer comment cela pourrait fonctionner. Les sanctions seront levées si l’on peut vérifier que l’Iran respecte ses engagements. Dans ces négociations, notre ligne n’a jamais bougé”, a déclaré Marie Harf, la porte-parole du Secrétaire d’Etat.

Les républicains américains réclament l’abandon de tout enrichissement, la transparence sur les programmes militaires iraniens et la fermeture du site de Fordo.

Le président iranien a promis d’honorer les engagements pris par son pays, à condition que les grandes puissances en fassent de même.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Crash de la Germanwings : hommage aux secouristes et habitants