DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Coup de force de l'aviation kényane contre les shebab en Somalie


Somalie

Coup de force de l'aviation kényane contre les shebab en Somalie

L’aviation kényane est passée à l’offensive en bombardant deux camps des islamistes radicaux shebab en Somalie, 4 jours après l’attaque de l’université de Garissa qui a fait 148 morts au Kenya.

Il ne s’agit pas d’une action de représailles, toutefois, selon le porte parole de l’armée kényane, qui précise que la destruction de ces deux cibles situées à Gedo, au nord-est de la frontière, était déjà prévue.

Le Kenya traque par ailleurs les suspects de l’attaque de jeudi dernier.
Le commando était composé de 4 personnes.
Le cerveau présumé serait Mohamed Mohamud, un ancien enseignant d’une école coranique de Garissa. 

Le Kenya, engagé militairement dans la lutte contre les shebab depuis 2011, a été menacé samedi d’“une longue et épouvantable guerre” par le mouvement islamiste radical.

Avant l’attaque de Garissa, les shebab ont notamment revendiqué l’assaut de septembre 2013 contre le centre commercial Westgate, qui avait fait plus de 60 morts, et une série de raids sur la côte kenyanne ainsi qu‘à la frontière avec la Somalie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Élections britanniques : un nouveau ralliement conservateur au Ukip