DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yemen : situation humanitaire critique à Sanaa

La tension est à son comble à la frontière entre l’Arabie saoudite et le Yemen au treizième jour de l’intervention de la coalition contre les forces

Vous lisez:

Yemen : situation humanitaire critique à Sanaa

Taille du texte Aa Aa

La tension est à son comble à la frontière entre l’Arabie saoudite et le Yemen au treizième jour de l’intervention de la coalition contre les forces houthies.
Outre les attaques des rebelles soutenus par l’Iran, l’armée saoudienne a subi une opération de membres présumés d’Al Qaida qui a coûté la vie à trois gardes-frontières. Les assaillants se sont emparé d’un poste de douane de la province d’Hadramout. Riyad a donc décidé de renforcer la sécurité aux confins du royaume avec le Yemen.

A Sanaa, la capitale, aux mains des houthis, les bombardements aériens se poursuivent. Selon un bilan établi par l’ONU, les combats ont fait au moins 540 morts et plus de 1700 blessés en deux semaines de combats.

La situation humanitaire dans la capitale est catastrophique. Les hôpitaux ont bien du mal à soigner tous les blessés, d’autant que les réserves de médicaments se tarissent rapidement. Parmi les rares motifs d’espoir, l’arrivée d’un premier avion du CICR transportant du personnel médical.

“Il faut sauver le peuple yéménite, dit un blessé. Il y a beaucoup de personnes qui meurent dans les hôpitaux. Autant les fermer, nous avons besoin d‘être soignés ailleurs, à l‘étranger.”

“Si ce n‘était pas nos enfants mais leurs enfants, comment réagiraient-ils ? s’indigne une femme. Regardez comme notre situation est horrible. Nous n’avons plus de maisons.”

Selon l’Unicef, au moins 74 enfants ont été tués et 44 blessés depuis deux semaines sans compter les enfants morts en raison de la pénurie de médicaments. Un million d‘élèves ne peuvent plus aller à l‘école.