DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Deuxième journée de manifestation contre Dilma Rousseff au Brésil


Brésil

Deuxième journée de manifestation contre Dilma Rousseff au Brésil

Des centaines de milliers de manifestants redescendent dans la rue pour demander la démission de leur présidente, Dilma Roussef. On est loin du million et demi de personnes qui s‘étaient mobilisées le mois dernier, mais d’après les sondages les trois-quarts de la population soutiennent le mouvement. En cause, notamment, le scandale de corruption du géant pétrolier national Petrobras.

“Dilma était à la tête de Petrobras avant de rejoindre le gouvernement de son prédécesseur, Lula. Elle savait tout. Elle et Lula savaient ce qui se passait”, accuse une habitante de Rio. “Si le Brésil stoppe la corruption, cette nation pourrait devenir le plus bel endroit du monde. Avec la corruption, c’est impossible. Les politiciens corrompus investissent plus à l‘étranger qu’au Brésil”, ajoute un retraité.

Ces manifestations devraient se poursuivre. La prochaine est prévue en mai. C’est une pression constante sur le gouvernement qui traverse actuellement une période très difficile, conclu notre envoyé spécial Emiliano Guanella.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Yémen : le palais présidentiel d'Aden bombardé par la coalition