DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : contre-attaque contre le groupe Etat islamique à 130 km de Bagdad


Irak

Irak : contre-attaque contre le groupe Etat islamique à 130 km de Bagdad

En Irak, les forces gouvernementales ont lancé une contre-attaque contre l’avancée du groupe État islamique. Cette fois dans la province occidentale d’Al-Anbar. Les combats se concentrent autour de la ville de Ramadi, à seulement 130 kilomètres à l’ouest de Bagdad. La région est stratégique : c’est la plus grande du pays, elle partage une frontière avec la Syrie et surtout, c’est l’un des bastions djihadistes en Irak.

Dans la capitale irakienne, les violences continuent également. Pour la seule journée de mardi, 6 attentats à la voiture piégée y ont fait au moins 17 morts et plus de 55 blessés.

C’est dans ce contexte que le Premier ministre irakien, Haider al-Abadi, s’est rendu à Washington, pour demander un nouvel appui des Américains. Le président Barack Obama a promis une enveloppe supplémentaire de 200 millions de dollars pour les Irakiens réfugiés ou blessés. En revanche, il n’a pas annoncé d’amplification des frappes militaires.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nucléaire iranien : John Kerrry "confiant" malgré l'opposition du Congrès américain