DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mineurs en colère à Kiev


Ukraine

Mineurs en colère à Kiev

Plusieurs centaines de mineurs ukrainiens ont protesté ce mercredi à Kiev, devant le palais présidentiel. Une réponse au ministre ukrainien de l‘Énergie qui a récemment annoncé la fermeture de plusieurs mines du pays et la réduction de la main-d‘œuvre des mines de charbon d’au moins 20 % au cours de l’année. Les revendications des mineurs sont nombreuses.

“Les mineurs réclament la réhabilitation des mines, une hausse des salaires et des subventions. Autant de demandes rejetées par le ministre de l‘Énergie et de l’industrie du charbon qui a annoncé la fermeture d’au moins trois mines”, explique notre correspondant à Kiev, Dmytro Polonsky .

Pour faire face à la crise, l’année dernière, le gouvernement pro-occidental a adopté des mesures d’austérité dont la suppression de certains avantages sociaux pour les mineurs. Ces derniers sont aujoud’hui désemparés et en colère.

“Les mines ne répondent pas aux normes de sécurité. Nous n’avons aucune possibilité d’acheter des matériaux pour construire des tunnels et extraire du charbon. Nous risquons nos vies pour exploiter ce charbon et gagner de l’argent pour nourrir nos familles. Comment dois-je faire pour expliquer à mon enfant de quatre ans que je n’ai pas de quoi lui acheter à manger ? “, dit l’un d’eux.

Le conflit armé dans l’est du pays et la grave crise économique que traverse l’Ukraine ont entraîné une dévaluation sans précédent de sa monnaie – la hryvnia a perdu la moitié de sa valeur depuis le début de l’année – engendrant une inflation galopante de 46 % sur un an.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouvelles arrivées de migrants en Italie, et nouvelle mobilisation des ONG