DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Génocide" arménien : les cérémonies du centenaire à Erevan


Arménie

"Génocide" arménien : les cérémonies du centenaire à Erevan

Les Arméniens commémorent le 100ème anniversaire du début du massacre par les Turcs ottomans. Un million et demi de personnes avaient alors péri entre 1915 et 1916. Un drame qualifié de “génocide” par une vingtaine de pays, mais que la Turquie refuse de reconnaître comme tel.

En ce jour anniversaire, en cette année de centenaire, les commémorations prennent un relief particulier. De nombreux dirigeants étrangers ont fait le déplacement, notamment les présidents français François Hollande et russe Vladimir Poutine. Tous ont été accueillis par Serge Sarkissian, le chef de l’Etat arménien.

Dans son allocution, le dirigeant arménien a insisté sur le devoir de mémoire, et il a plaidé pour une large reconnaissance du “génocide”. Une manière selon lui, “de ne pas oublier les victimes”.

Pour sa part, le président français a estimé que la Turquie avait prononcé des “mots importants” sur le génocide arménien mais que “d’autres sont encore attendus”, Ankara se refusant toujours à reconnaître ce génocide. “Il y a en Turquie des mots, et des mots importants, qui ont déjà été prononcés mais d’autres sont encore attendus pour que le partage du chagrin puisse devenir le partage d’un destin”, a-t-il déclaré lors des cérémonies marquant le centenaire du déclenchement des massacres d’Arméniens.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Arménie célèbre le centenaire d'un génocide, nié par la Turquie