DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Baltimore : retour au calme, mais pas question d'oublier Freddie Gray


Etats-Unis

Baltimore : retour au calme, mais pas question d'oublier Freddie Gray

Des milliers de personnes ont défilé hier dans les rues de Baltimore en réclamant justice pour ce jeune homme noir de 25 ans, décédé une semaine après son arrestation dans des circonstances suspectes.

La manifestation a été largement encadrée par la garde nationale mobilisée depuis les violentes émeutes qui ont enflammé la ville, lundi. Pour permettre aux forces de l’ordre de se concentrer sur la sécurité de la ville, les joueurs de base-ball de Baltimore ont joué sans public.

“Presque toutes les personnes que j’ai croisées aujourd’hui nous ont remerciées. Merci d’avoir appelé la garde nationale et la police d‘État du Maryland, merci d’avoir ramené l’ordre dans notre ville. Rappelez-vous, lundi soir la ville était en flammes, les voitures explosaient, les magasins étaient pillés, des foyers étaient incendiés. Les gens sont contents que nous soyons ici”, estime le gouverneur de l‘État du Maryland, Larry Hogan.

Pourtant, plusieurs manifestations contre les violences policières ont été organisées à travers le pays, comme ici à New York. Et pour éviter de nouvelles émeutes, la justice américaine a décidé de ne pas rendre public le rapport sur la mort de Freddie Gray qui doit être publié aujourd’hui.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'oligarque ukrainien Dmytro Firtach sera-t-il extradé vers les Etats-Unis ?