DERNIERE MINUTE

L’armée du Nigéria a libéré un groupe de presque 300 femmes et enfants, qui étaient retenus par les terroristes de Boko Haram. Un convoi de véhicules blindés les a accompagnés vers une école transformée en camp de réfugiés. Ils avaient été fait prisonniers dans la forêt de Sambisa, la dernière place-forte des extrémistes, où l’armée nigériane dit avoir libéré quelques 680 femmes et filles et détruit des dizaines de campements la semaine dernière.

Plus de No Comment