DERNIERE MINUTE
300 Nigérians sauvés des griffes de  Boko Haram

L’armée du Nigéria a libéré un groupe de presque 300 femmes et enfants, qui étaient retenus par les terroristes de Boko Haram. Un convoi de véhicules blindés les a accompagnés vers une école transformée en camp de réfugiés. Ils avaient été fait prisonniers dans la forêt de Sambisa, la dernière place-forte des extrémistes, où l’armée nigériane dit avoir libéré quelques 680 femmes et filles et détruit des dizaines de campements la semaine dernière.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.