DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Henry Hudson : le peintre qui préfére la pâte-à-modeler


le mag

Henry Hudson : le peintre qui préfére la pâte-à-modeler

En partenariat avec

C’est un artiste, plutôt original.

Les oeuvres d’Henry Hudson ressemblent de loin à des peintures à huile sur des toiles géantes. Mais en regardant d’un peu plus près, le secret de fabrication se cache dans les les détails. Toutes ces créations sont faites en pâte— modeler.

La première grande exposition de cet artiste britannique a ouvert ses portes.

Henry Hudson a commencé à utiliser la pâte-à-modeler parce qu’il ne pouvait pas s’offrir des peintures à huile, trop coûteuses.

Si le matériau est très populaire chez les enfants, son utilisation artistique remonte à la fin du 19ème siècle, quand un professeur d’art, William Harbutt, utilisait de l’argile pour ses étudiants. Il voulait un matériau qui ne sèche pas pendant ses cours de sculpture. Depuis, de nombreux artistes continuent de l’utiliser.

Henry Hudson :
«J’aime cette idée d’utiliser quelque chose qui est peut-être jetable, pas cher, quelque chose que vous laissez juste dans un tiroir, et vous l‘élevez vers quelque chose de grandiose, une oeuvre. C’est cela qui me motive. Je pense que c’est le sens de mon art : essayer d‘élever quelque chose”.

Travailler avec de la pâte à modeler est un défi, même pour Henry Hudson, avec sept ans d’expérience.

Comme à l‘époque de la Renaissance, ce processus demande beaucoup de temps, et nécessite une équipe de cinq assistants pour mélanger et façonner l’argile, sous le contrôle créatif d’Hudson.

Même avec une telle équipe, crééer les reliefs et les détails d’une toile exige 3 mois de travail minimum.

Henry Hudson :
“ La pâte à modeler n’existe que dans une dizaine de couleurs. Je dois donc prendre ces dix couleurs et comme de la peinture, vous devez les mélanger. Pour obtenir plusieurs versions de la couleur de la chair, vous devez mélanger le rouge et le jaune. Je le fais en utilisant des plaques de cuisine, j’en ai plusieurs dans mon atelier. Et j’ai une petite équipe d’assistants. Nous passons beaucoup de temps à faire des mélanges, comme pour de la pâte à pain ou de la pâte à pizza. “

L’exposition à la galerie SI2 de Sotheby’s est une première pour cet artiste. Une présentation au public de 10 oeuvres de grande taille, ainsi que des dessins originaux et une trentaine d‘études, visibles jusqu’au 29 mai.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Le ballet d'Astana joue pour la première fois à Budapest