DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les libéraux-démocrates désavoués lors des législatives au Royaume-Uni


Royaume-Uni

Les libéraux-démocrates désavoués lors des législatives au Royaume-Uni

Le leader des libéraux-démocrates Nick Clegg a pu sauver de justesse son siège dans le canton de Sheffield, avec plus de 22 000 voix, mais le parti est crédité de seulement 10 sièges contre 56 lors du mandat précédent. Nick Clegg a insinué qu’il pourrait démissionner de ses fonctions à la suite de ces piètres résultats. “Il est clair que cette nuit a été cruelle et punitive pour les libéraux-démocrates”, déclare-t-il. “Les élections ont eu des conséquences profondes pour le pays et pour les lib-dem évidemment. Je ferai des remarques supplémentaires concernant les implications de cette élection à la fois pour le pays, pour le parti que je dirige et concernant ma situation au sein du parti lorsque je serai de retour à Westminster plus tard dans la matinée”. Les lib-dem arrivent en quatrième position, derrière les conservateurs, les travaillistes et le parti nationaliste écossais.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Royaume-Uni : percée historique du parti nationaliste écossais aux législatives