DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yémen : une trêve sur fond de chaos humanitaire

Une trêve fragile est entrée en vigueur au Yémen. Elle met fin à 7 semaines de raids aériens et de combats meurtriers entre la coalition orchestrée

Vous lisez:

Yémen : une trêve sur fond de chaos humanitaire

Taille du texte Aa Aa

Une trêve fragile est entrée en vigueur au Yémen.
Elle met fin à 7 semaines de raids aériens et de combats meurtriers entre la coalition orchestrée par l’Arabie Saoudite et la rébellion chiite.
Ce cessez-le-feu de 5 jours renouvelables va permettre le déploiement d’une aide du programme alimentaire mondial de l’ONU
Mais dans les rues de la capitale Sanaa, les habitants restent sceptiques.
“Quelle trêve ?” se demande un jeune homme. “Combien de temps va-t-elle durer ? Sur quelles bases va-t-elle se terminer ? Et après ? Comment vivrons nous après la trêve ? Avant la trêve le pays était en lambeaux, comment sera-t-il après ?”
Pour cet autre habitant, la trêve était une nécessité. “Nous la demandons” clame-t-il. Et explique que son pays a besoin d’essence et de farine. Qu’il a besoin de tout maintenant, car “les gens sont en train de mourir de faim”.

Ces dernières heures ont été particulièrement éprouvantes pour la population. Des bombardements intensifs ont visé des positions militaires rebelles à Sanaa et dans ses environs. 69 personnes, des civils pour la plupart, ont été tués en 24 heures.
La semaine dernière avait déjà été la plus meurtrière depuis le début des combats . Sur cette seule période, l’ONU a dénombré 182 morts, dont pour moitié des femmes et des enfants…