DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"We are the World" repris en choeur au sommet de l'OTAN


Russie

"We are the World" repris en choeur au sommet de l'OTAN

L’OTAN et l’Union européenne vont travailler ensemble pour contrer les tactiques de “guerre hybride“.

Confrontées à la menace jihadiste et à une Russie, jugée péremptoire et plus agressive depuis la crise ukrainienne et l’annexion de la Crimée, l’Alliance atlantique doit s’adapter.

Cyber-attaques, guerre de l’information et emploi de milices irrégulières, autant de nouvelles menaces qui nécessitent une évolution, comme l’a expliqué Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN :

Dans cet environnement sécuritaire plus dangereux, l’OTAN continuera de protéger et de défendre chaque allié contre toute menace. C’est pourquoi nous nous adaptons à un nouvel environnement en mettant en oeuvre le plus grand renforcement de notre défense collective depuis la fin de la guerre froide.”

L’OTAN a donc confirmé le renforcement de sa présence à l’Est, l’augmentation de la taille et de la vitesse de sa force de frappe.

Les chefs de la diplomatie de l’Alliance se sont réunis deux jours à Antalya, dans le sud de la Turquie pour des discussions d’un sérieux extrême, mais ils ont aussi trouvé le temps de se détendre en organisant un petit karaoké et en reprenant “We are the world”
(chanson caritative américaine contre la famine en Ethiopie, datant de 1985 et co-écrite par Mickael Jackson et Lionel Richie).

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Burundi : la radio publique, enjeu des combats à Bujumbura