DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Palestiniens commémorent la Nakba


Israël

Les Palestiniens commémorent la Nakba

Les Palestiniens commémoraient ce vendredi le 67ème anniversaire de la ‘‘Nakba’‘, la catastrophe en arabe, en référence à la création en 1948 de l‘État d’Israël, qui poussa à l’exode des dizaines de milliers de villageois. Après la guerre, seul 150.000 Palestiniens, sur plus d’un million à l’origine, ont pu rester sur leurs terres, selon le Bureau central palestinien des statistiques. Les autres ont fui ou ont été expulsés.

Comme chaque année, les commémorations de la Nakba ont donné lieu à des manifestations, notamment dans la vieille ville de Jérusalem. Des rassemblements similaires ont eu lieu dans la bande de Gaza et en Cisjordanie.

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, s’est, lui, exprimé à la télévision. Dans son discours, il s’en est pris à la politique israélienne : “Les programmes des différents gouvernements israéliens n’ont pas réussi à réduire au silence la cause palestinienne. Les Israéliens pensent que le peuple palestinien n’existe plus, car les anciens sont morts et que les jeunes ont oublié. ‘’

Près de 70 ans après, le souvenir de la guerre israélo-arabe et de l’exode des Palestiniens reste encore très prégnant. Des clés, ornent les camps de réfugiés de Aida et Deisheh, près de Bethléem. Elles symbolisent l’espoir d’un retour sur les terres des anciens.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Moscou et Paris pas d'accord sur le remboursement des Mistral non livrés