DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les combats se poursuivent malgré la trêve au Yémen

Malgré la trêve humanitaire qui touchera à sa fin ce soir à minuit, rebelles et partisans du pouvoir continuent à s’affronter dans le sud du Yémen, à

Vous lisez:

Les combats se poursuivent malgré la trêve au Yémen

Taille du texte Aa Aa

Malgré la trêve humanitaire qui touchera à sa fin ce soir à minuit, rebelles et partisans du pouvoir continuent à s’affronter dans le sud du Yémen, à Aden et ici à Taëz.

Plusieurs quartiers résidentiels ont été bombardés samedi par les rebelles Houthis, faisant au moins douze morts et plus de cinquante blessés.

Les violences ont poussé une partie de la population à quitter la ville pour des zones rurales plus sûres, d’autant plus que l’aide humanitaire se fait attendre à Taëz. Elle arrive par avion à l’aéroport de Sanaa, la capitale. Deux vols affrétés par le Haut Commissariat aux Réfugiés ont pu atterrir ce samedi.

“Ce que vous voyez là est l’arrivée d’une cargaison d’aide, d’environ 20 000 tonnes, qui sera distribuée aux déplacés, surtout pour les sans-abris, pour les personnes affectées dans plusieurs régions du Yémen. Il y a des couvertures, des matelas, des casseroles et d’autres choses” précise un fonctionnaire de l’ONU.

L’aide parvient donc au Yémen, mais pas assez rapidement selon Johannes van der Klaauw, le coordinateur des activités humanitaires de l’ONU. Il a appelé la coalition arabe, qui a suspendu ses frappes contre les insurgés, à simplifier le contrôle des cargaisons.