Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Burundi : des centaines d'opposants à Nkurunziza à nouveau dans la rue

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Burundi : des centaines d'opposants à Nkurunziza à nouveau dans la rue

<p>Au Burundi, les opposants au président Nkurunziza tentent de rester mobiliser, après 3 semaines de manifestations et une tentative de coup d’Etat qui a échoué la semaine dernière.</p> <p>Ce lundi, plusieurs centaines de personnes sont descendues dans les rues (des quartiers périphériques) de la capitale pour dire non à la décision du chef de l’Etat de briguer un troisième mandat.</p> <p>En face, ce ne sont plus les policiers qui sont chargés du maintien de l’ordre, mais des soldats, des militaires qui ont plusieurs fois tiré en l’air pour disperser la foule.</p> <p>“Ils nous tirent dessus, se plaint un manifestant, ils nous bousculent. Ils font ça aussi aux journalistes. Et ils utilisent leurs armes à feu”.</p> <p><strong>Des ministres démissionnés</strong></p> <p>4 jours après l‘échec du coup d’Etat mené par une partie de l’armée, le président Nkurunziza a procédé ce lundi à une remaniement ministériel. Il a changé trois ministres, dont ceux de la Défense et des Affaires étrangères.</p> <p>Le pays est engagé dans un processus électoral avec des législatives prévues dans une semaine, et des présidentielles à la fin du mois de juin.<br /> En dépit de la crise politique, les autorités semblent n’envisager aucun report.<br /> Pourtant, des milliers de personnes ont fui ces dernières semaines dans les pays voisins.<br /> C’est le cas en Tanzanie notamment où les autorités affirment d’ailleurs qu’un cas de choléra a été enregistré dans un des camps de réfugiés burundais.</p>