DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Palestiniens veulent obtenir la suspension d'Israël par la FIFA

Le conflit au Proche-Orient se déplace sur le terrain du football. La fédération palestinienne envisage en effet de soumettre, lors du prochain

Vous lisez:

Les Palestiniens veulent obtenir la suspension d'Israël par la FIFA

Taille du texte Aa Aa

Le conflit au Proche-Orient se déplace sur le terrain du football. La fédération palestinienne envisage en effet de soumettre, lors du prochain Congrès de la FIFA le 29 mai, une résolution demandant la suspension d’Israël de toutes les compétitions internationales, dont la Coupe du Monde. Une telle mesure avait été prise en 1961 à l’encontre de l’association sud-africaine en raison de la politique d’apartheid.

Sepp Blatter en tournée diplomatique

Conscient de l’impact politique d’une telle décision, le président de la FIFA Sepp Blatter est parti en ‘‘tournée diplomatique’‘ au Proche-Orient, où il a rencontré, non seulement les responsables des deux fédérations, mais aussi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Son défi : régler les différends entre les deux parties et convaincre les Palestiniens de renoncer à leur motion, même si celle-ci semble avoir peu de chances d’aboutir. La majorité des deux tiers (209 votants) pourrait en effet être nécessaire.


Les Palestiniens dénoncent les entraves à la circulation

Mais les Palestiniens sont tenaces et leurs griefs à l‘égard des Israéliens nombreux : entrave à la circulation des joueurs entre la Cisjordanie et la bande de Gaza, entrave aux rassemblements de l‘équipe nationale et à la tenue de matchs internationaux dans les territoires, arrestations de footballeurs, blocage d‘équipements sportifs, racisme anti-arabe des supporters du Bétar Jérusalem… La fédération palestinienne dénonce aussi la participation de cinq clubs, localisés dans des colonies, aux compétitions israéliennes. Le patron du foot israélien, Rotem Kamer, accuse son homologue palestinien de tenter de ‘‘politiser’‘ le football et se défend en expliquant que les règlements concernant les restrictions de déplacements ne sont pas du ressort de la fédération.

Un match pour la paix à Zurich ?

Sepp Blatter parviendra-t-il d’ici la fin du mois à régler le différent israélo-palestinien sur le ‘‘rectangle vert’‘ ? Le président de la FIFA a sorti une idée de son chapeau : l’organisation d’un ‘‘match pour la paix’‘ à Zurich entre les équipes nationales israëlienne et palestinienne. Benjamin Netanyahu aurait été conquis par cette proposition. Mais les Palestiniens se montrent, eux, beaucoup plus sceptiques : ‘‘C’est une idée que j’aime et que je soutiens, et j’aimerais que nous puissions le faire dès demain. Mais il faut préparer le terrain pour ça’‘, a souligné le président de la fédération palestinienne, Jibril Rajoub, lors d’une conférence de presse commune mercredi avec Sepp Blatter.