DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Espagnols de nouveau aux urnes sur fond de bipartisme finissant


Espagne

Les Espagnols de nouveau aux urnes sur fond de bipartisme finissant

Dimanche, ils voteront pour des régionales et des municipales qui devraient faire la part belle aux nouveaux partis. Tout d’abord, Podemos à la gauche des socialistes conduit par un professeur Pablo Iglesias dont l’objectif est de chasser la “caste” au pouvoir.

Et puis, Ciudadanos emmené par Albert Rivera, un jeune avocat qui courtise les voix du centre et des libéraux et apparaît comme un nouveau faiseur de roi entre le PSOE et le Parti Populaire au pouvoir.

L’enjeu est de taille. Ce double-scrutin est l’ultime test avant les élections générales de fin d’année alors que l’Espagne sort péniblement d’une très grave crise économique et sociale. Les électeurs ont soif de changement.

“J’espère que nous aurons un résultat similaire aux Européennes où les nouveaux partis ont mis en difficultés les grandes formations traditionnelles”, explique cet étudiant.

“Plusieurs personnes de ma famille sont au chômage. Ma pension a augmenté de 0,25 % alors que le coût de la vie a augmenté bien plus. On va essayer le changement pour voir si d’autres font mieux”, affirme cette retraitée.

Créer de l’emploi, relancer les salaires, et l‘économie espagnole, c’est la préoccupation numéro 1 des électeurs.

“Nous avons besoin d’un coup de pouce pour les petites et moyennes entreprises qui créent des emplois. Mais nous mourrons faute de crédits accordés par les banques qui pointent du doigt nos dettes. Oui, nous en avons, mais ce n’est pas de notre faute”, précise ce propriétaire d’un restaurant.

A deux jours de ces scrutins, les plus ouverts depuis 30 ans, un tiers des électeurs serait encore indécis selon les sondages.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Arabie saoudite : un attentat contre une mosquée chiite fait plusieurs morts