DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pérou : deux régions en colère contre des compagnies minières, 5 morts

Un homme de 38 ans est mort au Pérou lors d’une énième manifestation contre une compagnie d’exploitation minière à san Juan de Marcona. Cette

Vous lisez:

Pérou : deux régions en colère contre des compagnies minières, 5 morts

Taille du texte Aa Aa

Un homme de 38 ans est mort au Pérou lors d’une énième manifestation contre une compagnie d’exploitation minière à san Juan de Marcona. Cette fois-ci, il s’agissait de dénoncer les licenciements de 85 mineurs par la compagnie minière chinoise Shougang.

La manifestation a tourné à l‘émeute, les affrontements avec la police ont été violents. Le jeune manifestant soutenait le mouvement des mineurs, en grève depuis une semaine, qui réclame non seulement la ré-embauche des 85 mineurs, mais aussi l’installation d’un réseau d’eau potable et la réduction des tarifs d‘électricité dans la circonscription de Marcona, dans la région d’Ica.

Un autre conflit en cours

Dans la région d’Islay et de Mollendo, toujours dans le sud du Pérou, la population est aussi mobilisée contre une filiale minière de la compagnie mexicaine Southern Copper et le projet de mine de cuivre Tia Maria, un projet risqué pour l’environnement, notamment pour l’agriculture et les réserves en eau.

Les manifestations durent depuis deux mois, et la mort récente de quatre protestataires a poussé les autorités à instaurer l’Etat d’urgence vendredi dernier pour 60 jours. Une décision qui suspend des libertés personnelles telles que l’inviolabilité du domicile, la liberté de circulation et la liberté de réunion…