DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yémen : négociations de paix reportées alors que les frappes arabes s'intensifient

La coalition arabe frappe les forces spéciales yéménites, alliées aux rebelles Houthis. Leur quartier général et un dépôt d’armes ont été bombardés

Vous lisez:

Yémen : négociations de paix reportées alors que les frappes arabes s'intensifient

Taille du texte Aa Aa

La coalition arabe frappe les forces spéciales yéménites, alliées aux rebelles Houthis. Leur quartier général et un dépôt d’armes ont été bombardés hier. 43 militaires ont été tués.

Des positions rebelles ont également été visées dans la province de Hajja, à la frontière avec l’Arabie Saoudite. L’objectif de Ryad est d’appuyer dans la région les combattants de la résistance populaire, un collectif hétéroclite de forces opposées aux insurgés, composé notamment de tribus sunnites.

Les insurgés Houthis, soutenus par l’Iran, se sont emparés depuis moins d’un an de régions du centre, de l’ouest et du sud du Yémen. Le président Abd Rabbo Mansour Hadi s’est depuis exilé en Arabie Saoudite. Et depuis fin mars, une offensive aérienne de la coalition arabe dirigée par Ryad est en cours.

Des négociations de paix, prévues jeudi à Genève par l’ONU, ont été reportés sine die. Le président Hadi exige un retrait des rebelles avant la reprise d’un dialogue.

Le conflit a fait près de 2 000 morts et 8 000 blessés.

Avec AFP