DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Aucun pot-de-vin versé pour obtenir le Mondial 2010" (ministre sud-africain)


Afrique du Sud

"Aucun pot-de-vin versé pour obtenir le Mondial 2010" (ministre sud-africain)

C‘était en mai 2004 : l’Afrique du Sud était désignée par la FIFA pour organiser la coupe du monde de football en 2010.

Les autorités sud-africaines ont-elles versé de l’argent pour obtenir les voix nécessaires ? C’est la question que se posent les enquêteurs américains.

Du côté des dirigeants sud-africains, on assure que non. Le ministre des Sports Fikilé Mbalula l’a redit ce mercredi lors d’une conférence de presse à Johannesburg. “Le gouvernement sud-africain et le comité d’organisation n’ont versé aucun pot-de-vin pour obtenir l’organisation du Mondial 2010”, a-t-il déclaré.
“Nous allons prendre contact avec les autorités américaines afin d’obtenir plus de précisions sur ce qui est reproché, et dès lors prendre les mesures adéquates”, a-t-il ajouté.

La justice américaine s’intéresse notamment au rôle joué par Jérôme Valcke, le secrétaire général de la FIFA, dans le versement d’une enveloppe de 10 millions de dollars. De l’argent parvenu en 2008 sur les comptes de Jack Warner, ancien vice-président de la FIFA et président de la Fédération des Caraïbes.
D’après la FIFA, cette somme, versée par l’Afrique du Sud, était destinée à un projet d’aide à la diaspora africaine dans le cadre du développement du football dans les Caraïbes. Un argument repris également par le ministre sud-africain des Sports. “Notre engagement en faveur du continent africain et de la diaspora est incontestable”, a précisé Fikilé Mbalula lors de sa conférence de presse.

Reste que cette ligne de défense ne semble pas vraiment convaincre les enquêteurs…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : combats dans le nord et le nord-est, avancées des djihadistes ?