DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : au moins 37 morts dans des bombardements aux barils d'explosifs


Syrie

Syrie : au moins 37 morts dans des bombardements aux barils d'explosifs

L’armée gouvernementale syrienne est, à nouveau, accusée d’avoir largué des barils d’explosif sur des zones contrôlées par les rebelles dans le nord du pays. Le bilan est lourd. Selon le bilan provisoire de l’Observatoire syrien des droits de l’homme, les bombardements ont fait au moins 37 morts, dont dix enfants.

Les attaques ont visé la province d’Alep et celle Idleb, dans le nord de la Syrie.

Dans cette même zone au nord d’Alep, les combattants de l’Armée syrienne libre font face à une offensive de l‘État Islamique, notamment dans la ville de Hassaké, au nord-est de la Syrie.

Cette province de Hassaké, coincée entre la Turquie au nord et l’Irak à l’Est, est stratégique pour les Jihadistes qui tentent d’en prendre le contrôle pour joindre des territoires qu’ils tiennent déjà en Syrie et en Irak.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

FIFA : Interview avec Deborah Unger de Transparency International