DERNIERE MINUTE

La justice européenne en faveur de l'arrêt des soins de Vincent Lambert

La Cour européenne des droits de l'Homme valide la décision de la justice francaise : l'alimentation peut être arrêtée pour Vincent Lambert, plongé dans le coma depuis 7 ans.

Vous lisez:

La justice européenne en faveur de l'arrêt des soins de Vincent Lambert

Taille du texte Aa Aa

La Cour européenne des droits de l’Homme a tranché sur le cas de Vincent Lambert, en faveur d’un arrêt de l’alimentation et l’hydratation de ce Français plongé dans un état végétatif depuis son accident de la route en 2008.
La Cour à Strasbourg avait été saisie par les parents, qui contestaient une précédente décision de la justice française. L‘épouse de Vincent, Rachel, milite au contraire pour l’euthanasie : “Il n’y a pas de soulagement ou de joie à exprimer. Pour reprendre une expression d’une des demi-soeurs de Vincent, on aimerait que sa volonté soit faite.”

Vincent Lambert aurait en effet dit à sa femme avant le drame son refus de vivre un jour dans cet état. Au delà de cette bataille judiciaire, c’est une famille qui se déchire autour du destin de cet homme de 38 ans. Les parents très croyants refusent de le laisser mourir, et leur avocat va introduire de nouveaux recours en France.

Selon l’homme de loi, il y a “des éléments nouveaux” qui changent la donne, comme le fait que “Vincent a recommencé à déglutir”.