DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Speed : la poigne de fer des Mercedes


speed

Speed : la poigne de fer des Mercedes

Bruno Sousa : “Bienvenue dans Speed, le magazine d’euronews consacré aux sports mécaniques. Depuis le début de la saison de Formule 1, la domination des Mercedes a été écrasante. Les deux pilotes de l‘écurie allemande ont toujours terminé sur le podium lors des six premières courses. Voyons si cette série s’est poursuivie au Canada”.

Ni suspense, ni surprise à Montréal avec les deux Mercedes aux deux premières places du début à la fin. Parti en pole position et auteur d’un excellent départ, Lewis Hamilton signe sa quatrième victoire de la saison et la 37e de sa carrière.

Le Britannique devance donc son coéquipier allemand Nico Rosberg qui restait sur des succès en Espagne et à Monaco. Valtteri Bottas complète le podium aux dépens des pilotes de la Scuderia Ferrari, Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel, remonté de la 18e à la cinquième place après 70 tours passés à batailler dans le peloton.

Au championnat du monde, Lewis Hamilton compte désormais 17 points d’avance sur Nico Rosberg avant le prochain Grand Prix qui aura lieu en Autriche dans deux semaines.

Bon anniversaire Jean Alesi

Bruno Sousa : “Le Grand Prix du Canada a souvent couronné des vainqueurs inattendus, voire méconnus, comme Thierry Boutsen en 1989 ou Robert Kubica en 2008. Mais le pilote qui est passé en premier sous le drapeau à damier le 11 juin 1995 sort du lot”.

Le jour de ses 31 ans, Jean Alesi remporte sa première et unique victoire en Formule 1. Le natif d’Avignon, qui a participé à 201 Grands Prix au cours de sa carrière, ne s‘élance que de la troisième ligne sur la grille de départ.

Mais au volant de sa Ferrari, il remonte rapidement aux avant-postes sur le circuit Gilles-Villeneuve où il peut exprimer tout son art du pilotage. Il bénéficie aussi d’un coup de pouce du destin avec le problème mécanique rencontré au 57e tour par Michael Schumacher, l’auteur de la pole position.

Jean Alesi prend alors les commandes de la course – qu’il ne lâchera plus – pour terminer avec plus de 30 secondes d’avance sur Rubens Barrichello et Eddie Irvine mais au bord de la panne d’essence. Beau joueur, Michael Schumacher n’hésitera pas à l’embarquer sur sa monoplace pour son tour d’honneur…

Le tsar de la Formule E

Bruno Sousa : “Ce samedi, les voitures électriques ont envahi les rues de Moscou. Et un pilote brésilien a fait un pas de géant vers le titre de champion du monde pour la saison inaugurale de Formule E”.

Nelson Piquet Junior gagne la première épreuve de Formule E disputée aux abords du Kremlin et de la Place Rouge. Il s’installe en tête dès le premier virage en dépassant le Français Jean-Eric Vergne, qui avait signé la pole position et qui termine finalement quatrième.

Le fils du triple champion du monde de Formule 1 contient ensuite les assauts de son compatriote Lucas di Grassi. Sébastien Buemi franchit la ligne d’arrivée en troisième position, mais il est pénalisé de six places par le jury, car son écurie n’aurait pas respecté les consignes de sécurité lorsqu’il a changé de monoplace.

Nelson Piquet Junior est plus que jamais en tête du championnat alors qu’il ne reste que deux courses à disputer à Londres à la fin du mois de juin.

Spectacle garanti aux X-Games

Bruno Sousa : “De Moscou, dirigeons-nous vers Austin, au Texas, où Nate Adams a décroché la médaille d’or des X-Games en motocross. Nous nous quittons avec les plus belles images de l‘épreuve. Speed sera de retour dimanche prochain”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

speed

GP d'Italie : Jorge Lorenzo persiste et signe