DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bayreuth et Macerata : deux rendez-vous incontournables de l'opéra cet été


le mag

Bayreuth et Macerata : deux rendez-vous incontournables de l'opéra cet été

En partenariat avec

L‘été rime souvent avec festivals : l’un des plus prestigieux d’entre eux, celui de Bayreuth, vient d’ouvrir entièrement dédié comme à son habitude à l‘œuvre de Richard Wagner.

En lever de rideau : un ‘Tristan et Iseult’ sombre, mais très applaudi, entre autres, par la chancelière allemande, Angela Merkel, une habituée.

La mise en scène est signée Katharina Wagner, arrière-petite-fille du compositeur. Un opéra marathon de trois heures, joué pour la première fois il y a 150 ans. Dans le rôle de Tristan : le ténor américain Stephen Gould :

“Vous devez tenir le coup pendant très longtemps. Vous devez chanter de manière très lyrique et l’instant d’après, avec toute la puissance d’un ténor héroïque.”

Depuis la création de Bayreuth, fondé en 1876 par Wagner lui-même, les descendants du compositeur se déchirent régulièrement pour le contrôle de l‘événement qui se tient jusqu’au 28 août. À la fin de l‘été, Katharina Wagner reprendra seule les rênes du festival après l’annonce de la défection de sa demi-sœur Eva Wagner-Pasquier.

Direction à présent le centre de l’Italie où se déroule le festival en plein air de Macerata.

En ouverture : Rigoletto de Verdi. Un opéra en trois actes inspiré de la pièce de Victor Hugo ‘Le Roi s’amuse’. Quinzième opéra de Verdi, il fait partie de sa trilogie romantique qui le rendit célèbre dans le monde entier.

Également au programme jusqu’au 9 août : Cavalleria Rusticana de Pietro Mascagni et I Pagliacci de Ruggero Leoncavallo ou encore La Bohème de Puccini.

Prochain article

le mag

Nathan Sykes et Walk The Moon sortent leurs albums