DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouveau traité de libre-échange entre 26 pays africains


Egypte

Nouveau traité de libre-échange entre 26 pays africains

Le texte a été signé lors d’un sommet à Charm el Cheikh en Egypte. Il crée une zone tripartite entre trois communautés réunissant des États de l’Est et du Sud du continent.

A terme, ce “marché commun du Cap au Caire” selon les mots d’un participant doit favoriser des tarifs douaniers préférentiels pour faciliter la circulation des biens et des marchandises.

Même si le Nigeria, premier PIB d’Afrique n’est pas encore partie prenante, son ambassadeur au Caire “se réjouit de cet accord et souligne la nécessité d’un partenariat développé avec d’autres pays d’Afrique et la Banque Mondiale pour soutenir cette initiative”.

26 des 54 pays africains sont concernés par ce traité qui vise à renforcer l’intégration économique du continent et à augmenter la part de l’Afrique dans les échanges internationaux alors qu’elle stagne à 2 %. Il reste encore un long chemin à faire comme le souligne l’ambassadeur du Soudan au Caire : “le protectionnisme, la bureaucratie, certains conflits bilatéraux et l’insécurité dans différents pays”.

“Ce sommet est une étape importante pour l‘économie du continent africain et l’utilisation de ses ressources naturelles qui doit bénéficier à tous ces habitants, c’est qu’espèrent les dirigeants africains réunis ici”, selon notre correspondant en Egypte, Mohammed Shaikhibrahim.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : le dépôt pétrolier près de Kiev toujours en feu