DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Angleterre : un professeur d'université démissionne après des propos sexistes


monde

Angleterre : un professeur d'université démissionne après des propos sexistes

Un professeur de la faculté londonienne University College London (UCL) a déclenché les foudres de chercheuses au Royaume-Uni puis dans le monde entier en prononçant un discours très sexiste lors d’une conférence. Il a fini par démissionner de son poste à l’UCL dès le lendemain.

Le 09 juin dernier, Sir Tim Hunt a déclaré à la tribune de la Conférence mondiale des journalistes scientifiques en Corée du Sud que les femmes, dans les laboratoires de recherche scientifiques, tombaient amoureuses de leur confrères masculins et pleuraient dès qu’elles étaient critiquées. Il a ajouté qu’il était pour la non-mixité dans laboratoires de recherche.

Des femmes scientifiques lui ont répondu, non sans humour, sur Twitter, à l’appel d’un magazine féministe en ligne sous le hashtag #distractinglysexy (“sexy au point de distraire”).

Sir Tim Hunt, prix Nobel âgé de 72 ans, a depuis regretté, à l’antenne de la BBC, que sa remarque ait pu blesser quelqu’un, sans pour autant sembler vouloir changer d’opinion. Il a même ajouté que les relations entre chercheurs pouvaient être une « entrave à la science » et que des « imbroglios émotionnels rendaient la vie difficile ».

L’UCL a confirmé par communiqué de presse que « Sir Tim Hunt a démissionné ce jour de son poste de professeur honoraire à la faculté des sciences de la vie de l’UCL suite aux commentaires qu’il a prononcés à propos des femmes scientifiques… »

L’Université a tenu à ajouter que « l’UCL a été la première université en Angleterre à accepter les étudiantes dans les mêmes conditions que les étudiants et nous considérons que la conclusion de cette affaire est en droite ligne avec notre engagement en faveur de l’égalité des sexes. »

Sélection de posts sur Twitter, #distractinglysexy


Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pakistan: un enseignant tue accidentellement un élève par balle