DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

MERS : la frontière entre les deux Corées sous surveillance sanitaire

Les températures des chauffeurs qui passent la frontière du 38è parallèle sont systématiquement vérifiées pour éviter la propagation du coronavirus

Vous lisez:

MERS : la frontière entre les deux Corées sous surveillance sanitaire

Taille du texte Aa Aa

Les températures des chauffeurs qui passent la frontière du 38è parallèle sont systématiquement vérifiées pour éviter la propagation du coronavirus MERS qui a déjà fait 14 morts.

Au total, 138 personnes ont été infectées par le virus et, pour la plupart, dans des centres hospitaliers.

L’Organisation Mondiale de la Santés s’attend à diagnostiquer de nouveaux cas, mais relativise l‘étendue de la contamination.
Keiji Fukuda, l’adjoint au directeur pour la sécurité sanitaire de l’OMS, a déclaré à la presse que “rien n’indique une transmission à la société dans son ensemble.”

Les examens d’entrée dans la fonction publique ont ainsi été maintenus pour quelque 130 mille candidats dont les températures sont systématiquement vérifiées alors que les autorités sanitaires organisent des campagnes de fumigation sur les marchés de Séoul pour éviter la propagation du virus.

Les températures des chauffeurs qui passent la frontière du 38è parallèle sont systématiquement vérifiées pour éviter la propagation du coronavirus MERS qui a déjà fait 14 morts.

Au total, 138 personnes ont été infectées par le virus et, pour la plupart, dans des centres hospitaliers.

L’Organisation Mondiale de la Santés s’attend à diagnostiquer de nouveau cas mais relativise l‘étendue de la contamination.
Keiji Fukuda, l’adjoint au directeur pour la sécurité sanitaire de l’OMS, a déclaré à la presse que “rien n’indique une transmission à la société dans son ensemble.”

Les examens d’entrée dans la fonction publique ont ainsi été maintenus pour quelques 130 mille candidats dont les températures sont systématiquement vérifiées alors que les autorités sanitaires organisent des campagnes de fumigation sur les marchés de Séoul pour éviter la propagation du virus.