DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

60 millions de déplacés dans le monde en 2014, un triste record !

Vous lisez:

60 millions de déplacés dans le monde en 2014, un triste record !

Taille du texte Aa Aa

Le nombre de personnes déplacées ou refugiées suite aux conflits dans le monde a atteint 60 millions de personnes en 2014, rapporte le Haut-Commissariat pour les réfugiés des Nations unies (HCR). C’est un record !

En comparaison des 51,2 millions de déracinés en 2013, c’est une « accélération saisissante », constate l’agence de l’ONU (car c’est la plus importante jamais enregistrée en une seule année). Le HCR rappelle qu’il y a une décennie, le nombre des déplacés était de 37,5 millions. Selon le rapport, en 2014, 42 500 individus par jour ont obtenu le statut de réfugié, de déplacé interne ou de demandeur d’asile. “Nous ne sommes plus capables de ramasser les morceaux”, a déclaré le Haut-commissaire aux réfugiés Antonio Guterres. “Nous n’avons pas les capacités, les ressources pour toutes les victimes des conflits”, a-t-il insisté. Il a également prévenu que le pic du nombre de déplacés et réfugiés était prévu pour la fin de cette année.

La publication du rapport intervient alors que les 28 de l’Union restent toujours divisés sur le plan « migration » de la Commission européenne, susceptible de régler la question de l’accueil des 40 000 migrants réfugiés actuellement sur le territoire européen.

Cette croissance exponentielle des réfugiés et déplacés survient à cause du conflit syrien qui, depuis 2011, génère le plus important déplacement de population jamais enregistré dans le monde. 3,8 millions de personnes ont fui le pays depuis le début du conflit, indique le HCR.

Cependant, l’agence recense au moins 14 autres conflits, survenus ces cinq dernières années, qui sont à l’origine d’importants déplacements. Huit d’entre eux ont éclaté en Afrique, trois au Moyen-Orient, un en Ukraine et trois en Asie.

Près de neuf réfugiés sur dix se retrouvent dans des pays considérés comme économiquement moins développés. Ainsi, la Turquie est-elle devenue le plus important pays hôte de réfugiés au monde, accueillant en 2014 1,59 millions de réfugiés syriens. Viennent ensuite le Pakistan, avec quelques 1,51 millions de réfugiés accueillis en 2014, et le Liban qui en accueille actuellement 1,15 millions. Selon les chiffres publiés par le HCR, les pays en voie de développement accueillent actuellement 86% de la population mondiale déplacée, soit 12,4 millions de personnes.

En 2014, plus de 219 000 réfugiés et migrants ont franchi la Méditerranée, note enfin le rapport. 3 500 d’entre eux ont perdu la vie ou sont portés disparus. Cette même année 2014, seulement 126 800 réfugiés ont pu retourner dans leur région.