DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A quelques heures du bicentenaire, Waterloo met ses troupes en ordre de bataille!

Waterloo fourmille et compte les heures. De jeudi à dimanche, on commémore la bataille qui mit un point final au règne de Napoléon, avec la victoire

Vous lisez:

A quelques heures du bicentenaire, Waterloo met ses troupes en ordre de bataille!

Taille du texte Aa Aa

Waterloo fourmille et compte les heures. De jeudi à dimanche, on commémore la bataille qui mit un point final au règne de Napoléon, avec la victoire des alliés européens contre la France. C‘était il y a tout juste 200 ans, alors les organisateurs ont vu les choses en grand. Un spectacle son et lumière, deux reconstitutions de la bataille et d’immenses bivouacs. 5.200 reconstitueurs et 1.000 accompagnants ont déjà pris possession des lieux.

“Nous voulons nous rapprocher le plus possible de la vérité historique”, confie Eric Edelman qui incarne le Prince d’Orange. “On veut vivre cette expérience comme à l‘époque et cela veut dire qu’on a dû en apprendre beaucoup sur la façon dont les choses se faisaient.”

Ce sont les représentants officiels des anciens pays belligérants et les descendants de ceux qui ont conduit la bataille qui inaugureront ces commémorations avec une grande cérémonie protocolaire. Pour Etienne Claude, qui préside l’association “Bataille de Waterloo 1815”, ce sera une démonstration d’unité européenne:

“C’est la volonté du gouvernement belge et du Palais royal en Belgique de diffuser ce message de paix qui est un peu dans le prolongement des messages qui ont été lancés pour les commémorations de la Première et la Seconde guerre mondiale, on est dans cette lignée.”

Quant à la polémique sur le manque d’implication des autorités françaises, qui seront seulement représentées par leur ambassadeur, celui qui incarnera Napoléon préfère y répondre sur le mode de l’humour.

“La France n’a pas boudé du tout”, lance Frank Samson. “La France va être représentée par son empereur, donc je ne vois vraiment pas où est le problème !”