DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Yemen : enjeu stratégique régional


Yémen

Yemen : enjeu stratégique régional

Des bombes sur la vieille ville de Sanaa, trésor de l’Unesco. C’est la partie visible de l’iceberg yéménite. Ce que le monde voit du bras de fer qui se joue en coulisses entre deux super-puissances de la région: l’Iran et l’Arabie Saoudite. La coalition que dirige le royaume wahabbite ne parvient pas, malgré ces bombardements, à venir à bout des rebelles houtistes, des miliciens chiites zaïdistes originaires du nord du pays, soutenus par L’Iran.

Ils se sont emparés en septembre de la capitale yéménite et tiennent désormais la majeure partie du pays. Sur le terrain, non seulement ces milices chiites affrontent les bombardements de la coalition menée par l’Arabie Saoudite, mais aussi la résistance des tribus sunnites, soutenues par les djihadistes de l’EI.

En mars dernier, les rebelles ont chassé le président Mansour Hadi. Depuis, le pays s’enfonce dans le chaos.

La situation n’est pas nouvelle. Cela fait longtemps que le Yémen est un pays instable, et enjeu de luttes complexes. En 2011, une révolte éclate contre le dictateur Ali Abdallah Saleh. Le printemps arabe yéménite aboutira à son départ, un départ négocié, préparé par les monarchies du Golfe, en février 2012. Le plan de sortie est signé à Riyad.

Le petit pays de la péninsule a de tout temps vécu l’ingérence des acteurs principaux de la région.

Dans un monde arabe largement dominé par les sunnites, environ 80% des musulmans de la région, l’enjeu pour l’Iran, super puissance chiite, de faire basculer les pays comme le Yémen ou la Syrie de son côté est évident. Pour l’Arabie Saoudite, garder le Yémen dans son giron est stratégiquement essentiel.

Le Yémen n’est qu’une pièce de l‘échiquier géopolitique de la région. Mais une pièce capitale, si elle tombe d’un côté ou de l’autre. Pour l’heure, les négociations de paix piétinent et aucun plan ne semble être en mesure de ramener l’ordre dans le pays.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Tuerie de Charleston : les autorités diffusent la photo du suspect