DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ESA décryptée au Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace


interview

L'ESA décryptée au Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace (SIAE) de Paris-Le Bourget, euronews fait escale au stand de l’Agence spatiale européenne (ESA).

Devant l’avion spatial IXV et le célèbre robot Philae notamment, Jeremy Wilks a rencontré les deux hommes à la tête de l’ESA. Jan Wörner qui est l’actuel chef de l’Agence spatiale allemande, et prendra les commandes de l’ESA début juillet et Jean-Jacques Dordain, qui, lui, prendra sa retraite à la fin du mois.

Tous les deux reviennent sur les succès de ces dernières années et disent leurs espoirs pour l’avenir. “Clairement, pour moi, en tant qu’ancien Directeur des lanceurs, le fait que nous ayons pu compléter la gamme des lanceurs de l’ESA, d’Ariane à Soyuz et Vega, est certainement quelque chose d’important”, dit ainsi Jean-Jacques Dordain. “Je suis certain que dans les prochaines semaines, nous aurons de très bonnes données de Philae et de Rosetta qui nous permettront d’en savoir plus sur les comètes”, assure, de son côté, Jan Wörner.

Également abordée, entre autres, lors de cet entretien, la coopération internationale, “un facteur important des activités spatiales”, estiment Jean-Jacques Dordain et Jan Wörner qui voit en l’ESA “une sorte de courtier”.

Plus largement, il est question aussi de l’exploration prochaine de la planète Mars … À la recherche de la vie.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

interview

Rafael Correa : "Les conditions imposées à la Grèce n'ont jamais visé à surmonter la crise, mais à liquider la dette"