DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Iran : les ultra-conservateurs empêchent les femmes d'assister à un match de volley


Iran

Iran : les ultra-conservateurs empêchent les femmes d'assister à un match de volley

L’affiche du match de volley-ball ce vendredi soir était alléchante : Iran – Etats-Unis. Un match disputé dans le complexe sportif Azadi à Téhéran. 12 000 places, 12 000 supporters présents. Tous des hommes. Car effectivement, les femmes n‘étaient pas admises, à quelques très rares exceptions : des épouses de diplomates étrangers ou des arbitres.
Des autorisations avaient pourtant été délivrées à des supportrices de volley pour ce match, mais au dernier moment, sous la pression des ultra-conservateurs, les responsables ont fait marche arrière.

C’est ainsi depuis la Révolution islamique : l’accès aux stades pour des rencontres masculines est interdites aux femmes. Question de morale, paraît-il.

Les autorités souhaitent pourtant assouplir ces restrictions. Mais les ultra-conservateurs restent influents.

L’an dernier, une jeune femme Irano-britannique, Goncheh Ghavami, avait été arrêtée an marge d’un match de volley dont l’accès était interdit aux femmes.

- avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Contentieux Ioukos : Moscou conteste le gel des avoirs russes à l'étranger