DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Charleston : le tueur présumé, ses photos et sa prose racistes

Les enquêteurs américains ont découvert un site internet qui semble appartenir au tueur présumé de Charleston. On y trouve un texte ouvertement raciste qui pourrait éclairer sur les motivations

Vous lisez:

Charleston : le tueur présumé, ses photos et sa prose racistes

Taille du texte Aa Aa

Aux Etats-Unis, les enquêteurs cherchent à en savoir plus sur les motivations qui ont amené Dylann Roof à ouvrir le feu dans une église de Charleston, en Caroline du Sud.
Leurs investigations les ont menés vers un site internet qui pourrait être celui du jeune homme. Intitulé lastrhodesian.com, ce site n’est plus accessible depuis ce samedi après-midi. On y trouve un long texte ouvertement raciste et indiquant la volonté de son auteur de commettre un crime.
Sur ce site, Dylann Roof apparaît armé, brandissant le drapeau des confédérés.

Le controversé drapeau confédéré

Cet étendard est un symbole controversé, rappelant la période d’oppression des Noirs dans les Etats du sud des Etats-Unis.

Ce drapeau flotte encore à Columbia, capitale de la Caroline du sud, alors même que le drapeau fédéral a été mis en berne, en hommage aux victimes de la tuerie.
D’où la colère de manifestants qui ont protesté ce samedi contre le maintien de cet étendard.

A Charleston, de nombreuses cérémonies étaient prévues ce week-end. L‘église même où a eu lieu la fusillade doit rouvrir ses portes ce dimanche pour un office religieux, qui prendra forcément un relief particulier. Parmi les 9 victimes de la tuerie, il y a le pasteur de la paroisse.